exia.CESI - École d'ingénieurs informatique

Des serious games pour l’Armada de Rouen

Découvrez l’interview de Guillaume C. et Quentin L., en 3ème et 2ème année de l’Exia.Cesi, en stage dans le cadre d’un partenariat avec l’AESN (Agence de l’Eau Seine Normandie) où ils ont créé des serious games pour l’Armada de Rouen.

Vous avez présenté lors de l’armada de Rouen (rassemblement de voiliers du monde entier) du 6 au 16 juin dernier des jeux que vous aviez conçus, pouvez-vous nous en dire plus ?
Quentin : le projet consistait en la création de jeux à la fois ludiques et éducatifs permettant notamment de sensibiliser le grand public à la problématique croissante de l’eau. Nous devions aussi élaborer un site internet, support des mini-jeux. L’aspect ludique était assuré par l’apparition de question bonus avant chaque jeu.

Guillaume : le principe était simple pour l’utilisateur :
1. Un utilisateur flashe un QR code avec son téléphone
 2. Il crée un compte sur le site internet
 3. Il participe au jeu concours
 4. S’il obtient le meilleur score de la journée, il gagne une place pour la parade de l’armada.
Un ordinateur était disponible sur le stand lors de la manifestation pour les personnes ne disposant pas de téléphone portable.

Quelles technologies avez-vous utilisées?
Quentin : au niveau des technologies utilisées, nous retrouvons des langages importants du monde du web : HTML /CSS, PHP, JAVASCRIPT. Les jeux sont intégralement en JavaScript, ce qui leur permet d’être multiplateformes. Pour la base de données, nous avons utilisé MySQL.

Combien de temps cela vous a-t-il pris pour la conception ? 
Quentin : ce n’est finalement pas la conception qui nous a pris le plus de temps. Le gros du travail était vraiment dans l’analyse de la demande et de la technologie à adopter pour les jeux. Une fois ces étapes correctement réalisées, il n’y avait plus qu’à se lancer ! Pour la conception d’un mini-jeu, il faut compter une semaine.

Que retenez-vous de cette expérience ?
Quentin : je pense que le mot « enrichissant » qualifie très bien ce premier stage et le début du second. Cela m’a permis de participer à tous les niveaux du projet : dans sa genèse, dans sa conception, dans sa  mise en production sans oublier les parties communication et organisation.
J’ai acquis de l’expérience et le sens des responsabilités grâce à ce projet.

Pour lire l’intégralité de l’interview et consulter les photos, rejoignez-nous sur Facebook >>>