exia.CESI / Présentation de l’École / La pédagogie

La pédagogie

La pédagogie à l’exia.CESI : PBL, Problem Based Learning (Apprentissage par problèmes et par projets).

Développée en collaboration avec l’Université du Québec à Montréal, la pédagogie PBL de l’exia.CESI s’appuie sur le fonctionnement de l’entreprise. Elle permet aux étudiants « d’apprendre à apprendre » et d’acquérir les techniques, les méthodes et les comportements de l’ingénieur informaticien. Cette méthode intègre tout au long du cursus : séminaires, conférences, workshops, projets, stages en entreprises, …

Développer les compétences des ingénieurs avec PBL

La pédagogie de l’exia.CESI vise à former des ingénieurs informaticiens tant sur le plan, scientifique, technique qu’humain. Les élèves ingénieurs doivent répondre aux besoins croissants des entreprises, savoir innover, appréhender des systèmes complexes, manager, travailler en communauté de pratiques et être expert dans leur domaine.

La méthode d’apprentissage par problèmes et projets de l’exia.CESI répond à ces objectifs et repose ainsi sur 4 principes fondamentaux.

  • L’école fonctionne comme une entreprise tant au niveau de l’organisation, de la formation que du professionnalisme attendu chez les élèves ingénieurs.
  • Les pédagogies actives utilisées s’appuient sur l’apprentissage par problèmes et projets proches des centres d’intérêts des élèves.
  • On n’apprend qu’en pratiquant : au-delà des connaissances, l’école d’ingénieurs spécialité informatique développe les compétences et ainsi la capacité à agir des élèves ingénieurs.
  • La formation est centrée sur le projet professionnel de chaque élève ingénieur. Il doit lui permettre de mettre en perspective l’utilité de ses acquisitions.

Le processus pédagogique de l’exia.CESI

schema-processus-pedagogique

Devenir ingénieur : un apprentissage par le terrain

 Le cursus de l’école d’ingénieur en informatique est rythmé par des temps forts pédagogiques permettant l’acquisition de compétences professionnelles, d’échanges avec des experts et la mise en pratique terrain des connaissances.

« L’enseignement ne consiste pas simplement à transmettre des contenus. Nous devons inciter les étudiants à devenir curieux, autonomes, responsables et passionnés par un sujet. »
Yves Mauffette, co-concepteur de la pédagogie de l’exia.CESI, vice-recteur de l’UQAM à la recherche et à la création

Les séminaires

Au cours des 5 années de formation d’ingénieur, tous les élèves sont réunis lors de séminaires. Le premier, le séminaire d’intégration se déroule sur une semaine et concerne tous les nouveaux élèves. Ceux-ci s’initient alors aux méthodes pédagogiques et entrent dans la communauté nationale des étudiants

Le second séminaire : PFI (Plan de formation individuel) permet à chaque élève ingénieur de construire son projet professionnel, de définir et mettre en œuvre les conférences et certifications nécessaires à son objectif de carrière.

CjKdCmeW0AUuoeS CI7Fm7iUAAAg-QN.jpg large

Les conférences

Des conférences techniques en présentiel ou à distance sont organisées tout au long du cursus afin d’enrichir la formation des étudiants au contact de professionnels experts dans leur domaine.

Les projets pédagogiques

Tout au long du cursus, les étudiants mènent des projets en groupe. Véritables études et réalisations, conduits tels qu’ils pourraient l’être en entreprise, ces projets permettent aux élèves ingénieurs de mobiliser l’ensemble de leurs connaissances et savoir-faire. Les livrables sont présentés et évalués par un jury d’expert.

Les stages en entreprises

Pendant le 1er cycle ingénieur et le 2ème cycle ingénieur, les étudiants mettent en application leurs compétences techniques et opérationnelles dans un contexte professionnel lors des stages en entreprise. Ceux-ci répondent à des objectifs précis et sont évalués. En Ingénieur (1er cycle), les stages en entreprise sont d’une durée de 5 mois, en ingénieur 2ème cycle de 16 à 18 mois.

Les stages permettent aux élèves ingénieurs de :

  • s’exercer à sa future fonction en se confrontant aux difficultés du contexte d’entreprise;
  • mettre en pratique des compétences acquises et compléter sa formation par des expériences concrètes en entreprise;
  • nourrir sa réflexion autour de son projet professionnel;
  • produire un travail d’organisation, d’analyse et de synthèse;
  • formaliser à l’écrit et/ou à l’oral un travail dans un cadre professionnel;
  • démontrer en situation professionnelle l’acquisition des aptitudes comportementales.

Les certifications éditeurs

Le passage de certifications éditeurs reconnues par les professionnels fait partie du cursus de formation et favorise la reconnaissance des compétences des étudiants en entreprise.