Portrait d’Olivier Sandel, Directeur-adjoint et responsable pédagogique de l’Exia de Strasbourg

La communauté Alumni de l’Université de Strasbourg a publié le portrait d’Olivier Sandel, directeur-adjoint et responsable pédagogique de l’école supérieure d’informatique Exia.Cesi à Strasbourg.

Enseigner l’informatique, un « sacerdoce »

« J’ai fait ma thèse en informatique pour être enseignant-chercheur. J’ai toujours adoré enseigner : suivre les étudiants au quotidien, les voir progresser et devenir matures, développer des méthodes pédagogiques pour cela. Comme ils sont peu nombreux et que nous évoluons avec eux huit heures par jour, nous les connaissons parfaitement, ainsi que leurs parents. Le relationnel est très fort, il existe une confiance entre élèves et professeurs ».

L’école Exia.Cesi se caractérise en effet par le recours aux pédagogies actives dans son enseignement : pas de cours magistraux, jugés trop passifs, mais plutôt des workshops, des projets pédagogiques et des TPs, avec des petites promotions […]. « C’est une méthode qui les prépare parfaitement au monde du travail. Les entreprises sont ravies. D’ailleurs, 100% des étudiants obtiennent des propositions de CDI avant l’obtention de leur diplôme1«  précise-t-il.

Il travaille au sein du Groupe CESI depuis la création de l’école en 2004 […]. « J’ai eu la chance de tester beaucoup de systèmes pédagogiques avant. A l’Exia.Cesi, j’ai vraiment trouvé ce que je cherchais : les pédagogies actives, la proximité avec les étudiants et les entreprises, et surtout l’efficacité et la pertinence de l’enseignement. Quand je vois un tel résultat (100% de placement des étudiants en fin d’études), j’en tire une grande satisfaction personnelle. Je me sens très bien ici ». On l’aura compris, il ne se voit pas travailler ailleurs.

[1] Diplôme de niveau bac+5 de « Manager des systèmes d’information »

>>> Pour lire l’intégralité du portrait d’Olivier Sandel : http://alumni.unistra.fr/communaute-alumni/portraits/olivier-sandel/