Témoignage de Kevin en double-diplôme EXIA UQAM à Montréal et son avis

Découvrez le parcours de Kevin à l’exia.CESI et à l’Université du Québec à Montréal (UQAM). Il nous décrit en particulier, sa vie d’étudiant à l’UQAM où il est en DESS et en général, sa vie au Canada.

 

Le double cursus exia.CESI DESS UQAM

Kevin est un élève exia.CESI du centre de Rouen et le premier étudiant à suivre ce double cursus. Ce parcours en génie logiciel est un accord nouvellement signé avec l’UQAM qui permet aux étudiants de la 4ème année de l’exia.CESI de passer un an complet à l’UQAM pour obtenir ce DESS et de revenir en 5ème année à l’exia pour poursuivre leur formation d’ingénieur.

L’UQAM reconnaît deux enseignements de l’exia.CESI qui sont donc considérés comme validés. Nos élèves doivent suivre 6 cours, dont 2 à l’ETS (partenaire de cette formation).

Le DESS est une formation très professionnalisante contrairement à la maîtrise en informatique, programme que suivent actuellement 9 Exars, qui est orientée Recherche.

La vie à Montréal selon Kevin

« Mon intégration se passe bien, j’apprécie réellement la vie ici. La seule chose en commun avec la France est la langue (excepté l’accent, où l’anglais est prédominant dans certains quartiers, ou les expressions typiques).

Rien n’est insurmontable encore faut-il savoir où chercher ! Trouver un logement, obtenir la Sécurité Sociale, ouvrir un compte bancaire, s’inscrire aux cours, prendre une carte pour les transports… Tout est à faire quand on s’installe dans une nouvelle ville !

Si Montréal a été élue cette année, première ville universitaire au monde, il doit bien y avoir une raison ! Rien à voir avec la vie parisienne, les habitants sont tellement calmes. L’agitation, le stress n’existe pas ou très peu. Les gens prennent le temps de vivre, on attend le prochain métro, on fait la queue pour monter dans le bus. Par exemple, je me suis baladé avec un plan à la main dans le centre-ville, on est venu m’aider sans même que je pose la question.

Si je devais décrire Montréal en un mot, je choisirais : diversité ! Il est possible ici de manger presque n’importe quelle spécialité, d’entendre parler français, anglais, espagnol et chinois dans la même rue.

Il y a également des activités pour tous les goûts. Impossible de s’ennuyer ! Sportif, amateur de musique, fêtard, peu importe, il y en a pour tout le monde !

Concernant le coût de la vie, ce n’est pas excessivement cher comme d’autres grandes villes. Certaines choses coûtent plus cher ici en France et d’autres moins. Comme partout, on trouve des magasins discount avec des prix plus adaptés à un budget étudiant. Attention tout de même aux produits importés : un camembert Président à 10 $, cela surprend la première fois ! »

 

La vie à l’UQAM

« En programme d’échange, je dois donc valider 5 cours obligatoires, 3 cours de spécialisation au choix et un projet de synthèse.

Deux cours étant déjà validés par l’exia.CESI, l’année se décompose donc en 2 trimestres de 3 cours plus 1 trimestre de projet. Cela représente environ 9h de cours par semaine. Cela paraît peu, mais il est important au Québec de fournir un travail personnel important, en plus des cours. J’étudie donc des matières comme la réalisation et la maintenance de logiciels, les processus de développement Agile, la vérification et assurance qualité de logiciels… 

Les professeurs sont spécialistes dans leur matière et rendent le cours vraiment intéressant. La plupart ont écrit leurs propres livres et/ou sont encore actifs dans leurs domaines (consultants, Recherche informatique, salariés). 

A mon avis, les infrastructures des deux écoles sont impressionnantes, on ne manque de rien : salle de classe toute équipée, laboratoire informatique, salle d’études, centre sportif, librairie, restaurants, etc. »

Retrouvez l’exia.CESI sur les réseaux sociaux

Facebook

Twitter